Avertissement !

Je ne peux pas assurer que l'ensemble des pratiques que j'expose dans ce blog ont encore cours en 2008. S'il n'y a aucune raison que les choses soient radicalement différentes aujourd'hui, il est possible que les pathologies, les additifs et les modes d'élevage aient évolué depuis la fin de mon activité.

mercredi 26 novembre 2008

La mise en place en salle de gavage

Quand le camion livreur des PAG arrive sur le site de gavage, en s'approchant de ce dernier, on sent une grosse chaleur humide d'où émane une odeur nauséabonde, issue des caisses qu'il transporte. Sous des temps froids, on voit le camion entouré d'une 'aura' de vapeur. Dans les interstices des caisses, on entrevoit les canards haletants comme des chiens, trempés et stressés...

Une fois le camion mis en place pour le déchargement, les chariots y sont sortis et acheminés dans la salle de gavage composée d'allées bordées par des cages exigües destinées à accueillir les nouveaux pensionnaires. Visiblement les oiseaux ont peur et se blottissent les uns contre les autres, ou plutôt essayent de se fondre les uns dans les autres. Pour les plus exposés, certains ont le bec semi ouvert libérant le sifflement quasi aphone (typique des mulards).

Au moment de les saisir pour les mettre dans les cages de gavage, ils s'entassent encore plus tous au fond de leur caisse de transport, à l'opposée de la personne qui vient pour les sortir. Cette dernière les extirpe de la caisse un par un et comme elle le peut. Sorti de la caisse, la personne lui joint les deux ailes pour ne pas prendre de claques car le canard attrapé se débat et pouvoir ainsi placer plus facilement l'animal saisi dans la cage de gavage. Sur le temps de la transition entre la caisse de transport à la cage exiguë de gavage, on voit l'oiseau attrapé habillé misérablement, dues aux fientes qu'il a reçu sur le temps de son transport. Ces fientes, étalées par les frottements entre ses congénères, lui ont collé les plumes les unes aux autres jusqu'à former d'épais rouleaux en forme de stalactites, donnant cet habillement misérable de guenille grasse, de couleurs grise-verdâtre, à l'odeur répugnante.

On observe aussi dans ces entrefaites, qu'excédés par la peur, certains oiseaux (de nature plutôt farouches concernant du moins les canards) ont des comportements agressifs, pinçant fortement de leur bec ce qu'ils peuvent attraper (un doigt, une manche, etc...). Ce comportement laisse à penser que ces oiseaux gagent le tout pour le tout, avec le dernier espoir d'une liberté inespérée.

Pour certains d'entre eux, le voyage s'arrête là. Ce sont ceux qui attestent, avec leur bec bleui et légèrement entrouvert, laissant entrevoir une langue cyanosée, trahissant de ce qu'ils ont subis pendant leur transport, les menant jusqu'à cette mort lente issue d'une asphyxie évidente. Les jours chauds sont plus fastes pour ce genre de phénomène 'logique', où ces images cachées ont été largement démultipliées pendant la canicule 2003 que les consommateurs ne voient pas.

Etape suivante : le gavage

10 commentaires:

  1. Visiblement vous etes ,normale c'était dur pour tout le monde,traumatisé par la cannicule de l'été 2003.
    C'était un contexte tres particulier et que personnes y compris nos hainés n'avait connus.
    Beaucoup en sont mort je ne me risque pas à annoncer un chiffre.
    Je gave depuis onze ans,le transport des canards maigres(Pret-A-Gaver)je connais.Si les canards sont à jeun(dernier repas à 17H la veille de la livraison)il n'y a pas de mortalité en transport.
    Hormis une crise cardiaque de temps en temps,rien à voir avec votre sénario.

    RépondreSupprimer
  2. Monsieur le Gaveur, cessez de vouloir nous faire croire que votre métier prend en compte le respect des animaux.
    Photos et vidéos à l'appui, nous ne pouvons que constater l'étendue du désastre et il est essentiel que les consommateurs soient informés. J'ai mangé du foie gras et j'adorai ça!
    Mais voilà plus de 15 ans que je n'y touche plus depuis que je sais de quelle manière ce produit est fabriqué.

    RépondreSupprimer
  3. Monsieur Anonyme,
    Je persiste à dire que les videos sont bien choisies.
    Avec des canards bien préparés et des objectifs raisonnable(500 à 540Gr),une durée de gavage courte(10JOURS) il n'y a pas de souffrance des canards.
    Il arrive MALHEURESEMENT que les conditions ne soit pas optimales.A ce moment la il peut y avoir casse et souffrance.
    Sachez tout de meme que les gaveurs achetent les canards pret à gaver et leur maïs suffisament cher;leur intéret est donc de livrer des canards gras aux abattoires et pas des cadavres à l'équarisseur!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Monsieur le gaveur vous avez un métier ignoble!

    RépondreSupprimer
  5. Invitation sur le thème gavage de ce blog ! On croyait ce blog endormi, et bien non, il y a des vérités qui ont l’air de commencer à sortir !

    RépondreSupprimer
  6. je suis gaveur depuis 18 ans , et je suis surprit de voir les connerie que de personne raconte sur le gavage , juste une chose vener voir comment sa se passe en salle de gavage avec un vrai gaveur expérimenter, la gestion du canard IMPORTANT ! mortalité 0 voir 1 ou 2 de temps en temps

    RépondreSupprimer
  7. Pour réagir envers le gaveur qui pratique depuis 18 ans (message du 26/07/11), j'ai été aussi gaveur chez EURALIS et ce qui est signifié dans ce blog n'est que pure vérité. Mais ce gaveur ne dit pas pour qui il gave... à son compte ou pour un autre groupe autre qu'Euralis? Ce gaveur oublie ou ne sait peut-être pas, que chez Euralis se sont chaque année des centaines de milliers de canards malades (dont la maladie du Derszy dite aussi le syndrome nanisme-bec court) et non-conformes au cahier des charges IGP gavage qui passent en consommations. Ce gaveur aux chevilles gonflées (0 voir 1 ou 2 canard(s) mort(s) de temps en temps)à t-il gavé en pleine canicule comme en 2003? Si oui combien de canards morts a t-il eu? Sait-il aussi qu'au compte d'Euralis des foies gras toxiques et corrompus passent en consommation comme un inspecteur vétérinaire l'avait signifié à une journaliste de 60 Millions de consommateurs. Sait-il que du foie gras ''Montfort'' (Euralis) à intoxiqué par le botulisme plusieurs consommateurs en décembre 2007 (affaire très vite étouffée) et qu'à ce jour d'autres questions d'ordre de santé publique se posent (décembre 2010 et janvier 2011). Que ce gaveur se renseigne déjà avant de dire des conneries.

    RépondreSupprimer
  8. personnellement je ne travail pas pour euralis et oui jais malheureusement gaver en 2003 7% de mortinatalité sur ma sale de 1400 place avec de la PkLNG canard mulard plus précisément. tout se que jai voulu faire comprendre dans mon précédant msg sais que certaine personne se trompe beaucoup au sujets du gavage et devrait se renseigne un peux plus, peux être la faute de euralis finalement!, j'esper que le passage des cage collectif leur feront changer d'opinions

    RépondreSupprimer
  9. un sacré charlot ce philippe lapaque

    RépondreSupprimer
  10. bonjour a vous tous,
    je souhaiterai connaitre des sociétés qui fournit des canards prêt a gaver . je suis gaveur depuis peu de temps.

    RépondreSupprimer