Avertissement !

Je ne peux pas assurer que l'ensemble des pratiques que j'expose dans ce blog ont encore cours en 2008. S'il n'y a aucune raison que les choses soient radicalement différentes aujourd'hui, il est possible que les pathologies, les additifs et les modes d'élevage aient évolué depuis la fin de mon activité.

dimanche 7 décembre 2008

Foie gras : de l'oeuf à la mélasse industrielle

En devenant gaveur, j'ai découvert comment une certaine filière industrielle produit le foie gras. Voici donc mon témoignage sur le parcours des oiseaux gavés, en 6 étapes de l'oeuf jusqu'à la boite de foie gras :
  1. l'accouvage
  2. l'élevage
  3. le transport vers la salle de gavage
  4. la mise en place en salle de gavage
  5. le gavage
  6. l'abattage
En complément, vous pouvez également regarder mon témoignage vidéo "Foie gras : de l'œuf à la mélassse industrielle".

20 commentaires:

  1. merci pour tout, merci pour ce blog, bravo, pour tout, vraiment merci ! Je suis végétalienne, je le suis devenue par hasard,chaque jour, je découvre une nouvelle cruauté (c'est pour cela que je suis devenue végétalienne d'ailleurs !) et je vous remercie, j'ai mis votre lien sur mon blog !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Je vous adresse mes félicitations pour votre démarche, je ferais ses jours prochains un article sur l'ensemble de vos informations,
    N'hésitez pas à me contacter si vous voulez en faire plus en reprenant l'information dans notre association franco/suisse.

    Cordialement,
    Atome.
    http://www.stop-animals-genocid.com/

    FP
    Président de sag-coalition.org
    Genève. Suisse
    http://www.sag-coalition.org/

    atome.crochu@hotmail.com

    RépondreSupprimer
  3. Merci a toi pour se Blog !!!
    La lutte sera longue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si seulement les gens arrêtaient d'en manger, ça règlererait le problème tellement rapidement.
      Quand j'ai su ce qu'était le gavage, j'ai tout simplement cessé de consommer les animaux, tous. C'était il y a dix ans et jamais je n'ai regretté ce choix.

      Supprimer
  4. Bravo pour votre témoignage et votre courage qui a commencé le jour où vous avez refusé de gaver des canards malades malgré les pertes économiques qui ne manqueraient pas de suivre. Je vois quelques commentaires de gaveurs en activité qui me font bien rire. Juges et parties ces messieurs, ils vont pas cracher dans la soupe, mais question objectivité, je préfère faire confiance à une personne qui n'est pas impliquée directement dans le business.
    Et s'il y a rien à cacher et bien qu'ils ouvrent leur salle de gavage aux associations de protection animale, les standards, celles qui utilisent les cages individuelles et un gavage à pompe hydraulique et pneumatique. Et puis aussi les abattoirs, qu'ils ouvrent leurs portes. ça va rire jaune là...

    RépondreSupprimer
  5. SAG-COALITION.ORG la NOUVELLE association de STOP ANIMALS GENOCID est en ligne !
    http://www.sag-coalition.org/
    Soyez les bienvenus

    RépondreSupprimer
  6. "Ils semblent dire à Dieu : - Petits comme nous sommes, Notre père, voyez ce que nous font les hommes ! " Victor Hugo.

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup de lutter comme vous le faites. Ce sera à l'aide de nos efforts conjugués que nous arriverons à faire changer les mentalités.
    Je vais de ce pas diffuser un maximum d'informations et de vidéos, via mon blog, msn et Facebook.
    Courage à tous.
    Audrey
    http://greenstone.blogourt.fr

    RépondreSupprimer
  8. bonjour, je suis eleveur et gaveur. Mes canards arrive à 1 jour male et femellles separé,ils sont élevé en batiment les 2 premiere semaines,aprés parcour libre herbe et mais blé féverole. A l'age de 14semaines les males vont en salle de gavage et non en CAGES,qui je le rappelle est normalement interdit depuis 2007.Ok ce n'est pas de l'industrielle mais ça moi je n'en veux pas. Je sais certain et certaines vont bondir,mais c'est comme ça chez moi.De toute façon si les annimaux sont en soufrance on n'obtient pas la qualité désiré.
    Bonne journée à vous tous.

    RépondreSupprimer
  9. Invitation sur le thème gavage de ce blog ! On croyait ce blog endormi, et bien non, il y a des vérités qui ont l’air de commencer à sortir !

    RépondreSupprimer
  10. bravo pour ce blog, les verites du foie gras voie t enfin le jour. Un vrai blog d'actualité. merci

    RépondreSupprimer
  11. Vos efforts contre la souffrance des canards à fonctionné, maintenant ils ne sont plus tous seul serré dans une cage, ils sont 5 dans une grande cage, ah oui c'est mieux vous allez dire, bah non bande de con maintenant ils se montent dessus et ils se griffent. Mangez du bon foie gras, on s'en met plein les poches nous !!!

    RépondreSupprimer
  12. Et la grossièreté, ça vous permet de vous sentir plus percutant(e) dans vos propos ?
    Les animaux sont autre chose que de la matière première.

    RépondreSupprimer
  13. Monsieur Lapaque,
    Les gaveurs "industriels" cèdent-ils parfois à la tentation des antibiotiques? Je sais que c'est interdit pendant le gavage, mais rater le gavage de 1000 canards est une catastrophe financière.

    RépondreSupprimer
  14. Bravo pour vos révélations enfin! et votre courage face à la filière!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh voilà,
      Encore une fois, les industriels, qui ne pensent qu'au fric, cassent tout le travail fait depuis des siècles par les paysans avec respect des animaux et objectif de fournir le meilleur produit possible...
      Encore une fois, eux s'en sortiront et les paysans en créveront

      Supprimer
    2. Pour répondre à la question ‘‘Eh voilà’’ de ce 05 mai 2013, en parcourant tout ce blog on s’aperçoit qu’il n’y a pas de critiques sur le foie gras fabriqué de façon respectueuse et voir traditionnelle. Il est certain qu’un bon foie gras fait dans le meilleur possible, qui respecte les animaux, respecte aussi et au final les consommateurs, in-fine la sécurité alimentaire. Dans ce blog on ne voit pas non plus d’autres noms d’industriels autre que celui d’Euralis et certaines de ses marques, qui, incontestablement ne pense qu’au fric en se faisant bien fi des jérémiades qui déclinent un travail fait depuis des siècles par des paysans. D’ailleurs cela est si vrai, qu’à ce jour le groupe Euralis est parti dernièrement avec le Président de la République en Chine en vue d’une ferme qui va développer d’ici peu 2 000 000 de canards par an, ce, au plus grand mépris de la France qui pourtant manque si cruellement de travail pour développer des emplois. De plus et aux dernières nouvelles médiatisées ce 03 mai 2013 concernant le combat de Mr Lapaque, je ne vois pas beaucoup de soutiens et en premier lieu concernant celles et ceux qui pleurnichent en signifiant que les paysans finiront par crever. En cela il est certain qu’un jour, le foie gras finira en pure merde dans les assiettes des consommateurs et ce, même sous labels certifiant la qualité, le respect et tout le reste. De fait et au regard de ce qui vient d’être médiatisé ce 03 mai 2013, il est plus qu’évident que ce groupe Euralis est soutenu depuis des années par la pierre angulaire qu’est la justice et s’il y avait un peu plus d’ardeur à dénoncer ce style d’industrie malsaine non seulement par les gaveurs de ce groupe Euralis, sauf pour ceux qui sont dans la combine, mais aussi par les producteurs qui fabriquent du bon foie gras, on n’en serait pas là. Alors faudra-t-il un jour dire adieux au bon foie gras français et dire bonjour à celui venant de Chine notamment et ce, si l’on considère aussi les foies gras venant déjà des pays de l’est.

      Supprimer
  15. moi j'ai une salle de 1250 place et je gagne 35000 euros par an alors le reste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors vous devez etre l'exception qui confirmer la regle. Car moi avec 950 canards j'arrive péniblement à 10 000 euros avant MSA les meilleures années. Sans parler des problemes de santé notamment les tendinites aux poignets et coudes ainsi que le mal de dos ce qui m'a d'ailleurs conduit à plusieurs reprises a embaucher un salarié pour me remplacer.
      Il faut être réaliste, même en faisant 22 bandes par an ce qui est quasiment le maximum on ne peut pas atteindre le résultat que vous annoncez... sinon tout le monde foncerais sur le gavage!!!

      Supprimer
    2. C'était juste pour faire un peu de provocation!!! évidement ça serait trop beau si c'était vrai!!!

      Supprimer